Fort hochement de tête

Écrit par : Barbara Gerber

{/ invité} Patient:
Genre : chevaux
Âge: 2013
Description : Bricolage / cheval de loisir

Début du traitement : 03.10.20
Fin du traitement : 16.11.20

Image/symptômes de la maladie :

Le cheval mentionné ci-dessus a été admis à l'hôpital en raison d'une névralgie du trijumeau diagnostiquée (hochement de tête idiopathique) et traité avec le Vetdrop TDA et, en plus, avec le physiotape. À ce stade, il n'était plus possible de monter à cheval ou de le longe. Même le port du licou le rendait visiblement troublé.


Descriptif du traitement

En 22 jours, le cheval a été hospitalisé avec le vetdrop TDA sur le nerf trijumeau 19 fois. Puis 3 fois de plus dans votre propre écurie.

Le premier jour, il a montré une douleur importante sur le nerf trijumeau (nerfs maxillaire / infra-orbitaire et mandibulaire / mental). Déjà après le premier traitement, une nette amélioration pouvait être observée. La sensibilité à la pression sur la tête a visiblement diminué et il a mieux toléré l'étui.
Il n'a pas été poussé ou exercé d'une autre manière pendant la première semaine de traitement. Déjà après le 6ème traitement, il ne montrait presque aucun signe de douleur.
Au cours de la 2e et de la 3e semaine, la longe et la conduite légère ont été à nouveau effectuées. Lorsqu'il a travaillé sur la fente pour la première fois, il a montré une courte secousse au début, mais a ensuite très bien pu se desserrer. Au fil du temps, le cheval a été monté de plus en plus et a été poussé à ses limites. Il a été traité quotidiennement pendant 2 semaines (y compris la bande sur le nerf trijumeau) puis tous les deux jours pendant 8 jours.
Pendant ce temps, le cheval n'a jamais secoué la tête et n'a plus montré de sensibilité à la pression sur la tête.
Après 3 semaines, j'ai pu le renvoyer chez lui et le cheval a reçu un traitement de suivi une fois par semaine pendant 3 semaines. Le cheval continuera à être accompagné thérapeutiquement et avec un entraînement et ne montre plus aucun signe de tremblement de tête à ce jour - Quelle réussite !!

C'est dire que le cheval a reçu un soutien thérapeutique de ma part avant le traitement et que moi (ou l'entraîneur) ai toujours noté quand le tremblement de tête se produisait. Il semblait que les tremblements augmentaient dès que les muscles abdominaux se fatiguaient et qu'il tombait de plus en plus sur le coup droit. Nous avons également renforcé les muscles du tronc et entraîné le cavalier à amener le cheval davantage sur l'arrière-train.
Il doit être clair qu'il s'agit d'un cas individuel et que les hochements de tête peuvent avoir diverses causes.

La cliente de Barbara était tellement satisfaite du résultat qu'elle nous a écrit la référence suivante - veuillez cliquer sur le lien

https://www.vetdrop.de/referenzen/headshaking
- Veuillez copier et coller la ligne d'url pour voir la référence.


Vidéo:




Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont essentiels au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site Web et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser les cookies. Veuillez noter que si vous rejetez votre candidature, il est possible que toutes les fonctions du site ne soient pas disponibles.